4 étapes pour mettre en place votre
stratégie webmarketing

L’un des avantages d’internet, c’est sa polyvalence. Vous pouvez y faire vos achats, rencontrer l’amour, apprendre à changer les essuie-glaces de votre voiture, mais aussi atteindre des millions de clients potentiel et ainsi développer votre entreprise. Et tout ça depuis votre bureau. Mais avant ça, il est essentiel de mettre en place un plan d’action pour atteindre en toute sérénité vos objectifs (et ça marche aussi pour rencontrer l’amour). Une stratégie web marketing va vous permettre d’obtenir une vision globale de ce que vous souhaitez accomplir. Même si votre plan est amené à évoluer avec le temps, il vous permettra de rester concentré et de ne pas perdre de vue vos objectifs.  D’après Alexander Graham Bell, la préparation est la clé du succès, alors c’est parti pour une préparation en 4 étapes.

#1 Définissez vos objectifs

Quel est votre objectif ? Améliorer votre e-réputation, Augmenter le nombre d’abonnés de votre page Facebook… Une stratégie webmarketing doit commencer par la définition d’objectifs.

Passer à l’action sans stratégie reviendrait à commercialiser un produit que vous avez fabriqué et dont personne ne veut. Vous perdez alors votre temps, votre argent, et même votre volonté d’aller de l’avant. C’est pourquoi il est essentiel de planifier vos objectifs pour avoir une idée claire de la direction que prendront vos actions. Vous pouvez travailler au développement de cette partie en utilisant le moyen mnémotechnique SMART. 

Lorsque je demande aux entreprises : quel est votre objectif, j’ai souvent la même réponse : 
« Avoir une présence sur les réseaux sociaux »
Avec l’optimisation de SMART, on peut arriver à quelque chose comme : 
« Crée une page Facebook et atteindre d’ici 5 mois 150 abonnées avec un budget publicité de 150 € »

 

« Un objectif sans plan s’appelle un vœu » 
Saint-Exupery

#2 Analyser votre écosystème digital

A. Vos objectifs sont clairement identifiés, passons maintenant à l’étude de ce que j’appelle « l’écosystème digital. »

Avant de savoir ce que l’on veut devenir, il faut d’abord savoir ce que l’on est. Donc la première étape de cette partie consiste à faire une étude de votre présence sur le web. Quelles sont vos notes sur TripAdvisor ? Combien avez-vous d’abonnés Facebook ? Quel est votre taux d’engagement Instagram ? Quelle est votre position sur Google en fonction de votre mot-clé principal ?… Autant de questions qui mettront en avant vos points forts, et vous alerteront sur ceux à améliorer.

Vous pouvez ensuite compléter votre analyse par la réalisation d’un SWOT. 

SWOT ou Forces, Faiblesses, Opportunités et Menaces est un processus dans lequel les facteurs internes et externes qui affecteront vos performances sont identifiés. Les forces et les faiblesses correspondent aux facteurs internes de votre projet. Les opportunités et les menaces représentent les facteurs externes.

B. À moins que vous ayez le monopole de votre activité (comme Space X pour le tourisme lunaire), il est temps de faire connaissance avec vos concurrents. Et quelle meilleure façon pour ça que de réaliser un benchmark. Cette étape consiste à vous comparer à vos meilleurs concurrents, directs et indirects et déterminer pourquoi ils sont meilleurs que vous. En plus de mieux les cerner, vous allez pouvoir comprendre leur fonctionnement et ainsi améliorer la performance de votre entreprise.

C. Vous connaissez vos points forts et vos points faibles, vous avez identifié vos concurrents, il est maintenant temps de déterminer votre cible.
Pour cela, rien ne vaut la création de persona. Cette étape est cruciale, car elle vous permettra d’identifier à qui vous voulez vous adresser, de lui donner ensuite ce qu’elle recherche, de parler sur le canal qu’elle utilise et d’employer ses propres mots…
Exemple possible de critère : l’âge, le sexe, la profession, les intérêts et le lieu… et même lui donner un prénom. Mettre en place une stratégie digitale sans définir de persona reviendrait à voir Thor sans son marteau Mjöllnir. 

#3 Élaborez une stratégie digitale.

Afin de garder une cohérence dans votre prise de parole, il est essentiel de définir une ligne éditoriale. Ce document, va déterminer comment vous devez communiquer en fonction du média utilisé, définir votre ton, les thèmes abordés et ceux à interdire. Votre ligne éditoriale pourra être fusionnée avec votre charte graphique pour garantir l’homogénéité et la cohérence de votre la communication visuelle.

Dans cette partie, c’est le moment de mettre en avant les plateformes que vous allez utiliser pour atteindre vos objectifs et présenter aussi quelques visuels. On dit souvent qu’une image vaut mille mots, donc pourquoi pas ne pas représenter vos futures publications

#4 Création d’un calendrier de diffusion
et suivre vos résultats

Maintenant que le cadre de stratégie est posé, il est temps de faire évoluer votre réflexion dans un plan d’action en créant votre calendrier de diffusion.
Vous pouvez par exemple inclure dans votre template : 
– Vos objectifs
– Les KPI
– Le canal utilisé…
Il existe autant de supports pour la création de votre calendrier de diffusion que de stratégie digitale.
Vous pouvez utiliser Google Calendar, Trello ou tout simplement Excel.

Il ne vous reste plus qu’à surveiller et à mesurer vos résultats.
Chaque plate-forme majeure possède sa propre forme d’analyse, il sera donc facile d’accéder à ces informations. C’est également le moment où vous devez vérifier et équilibrer les objectifs créés dans la première étape. 

Gardez en tête qu’au début, votre plan ne sera jamais parfait et que vous devrez certainement l’adapter au fur et à mesure de vos résultats. Lancez-vous, créez votre stratégie et commencez, et si jamais vous avez besoin d’un coup de pouce, je reste à porté de clic.